topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/02/2014

SAVOIR MAL EST PIRE QU'IGNORER.

SAVOIR MAL EST PIRE QU'IGNORER.

Socrates

SOCRATES.png

Lire la suite

21/08/2010

Opposants ou Opposés : Le drame Ivoirien!


Ivorian five's.jpg Etre opposant ne veut pas dire que l’on doit systématiquement s’opposer à toutes les propositions et décisions du vis-à-vis (gouvernant), mais tout simplement que selon notre tendance (capitaliste, socialiste, écologiste…), notre politique-mère (vision directrice) privilégiera certaines actions par rapport à d’autre. Ainsi :
- La politique du parti écologique (par exemple) sera plus axée sur la protection la nature, l’environnement, des animaux, … sans toute fois négliger l’éducation nationale, la santé, la sécurité, l’urbanisation etc…
Mais le constat est qu’en Côte d’Ivoire, bien de personnes (et c’est dommage !) confondent ‘‘être opposant’’ à ‘‘être opposé’’ ! La quasi-totalité des projets sociaux des partis au pouvoir sont instinctivement dénigrés (voir sabotés), et ce, quelque soit leur pertinence vu les réalités sociales !
Le fait est que chaque prétendant au fauteuil présidentiel veut SEUL être vu comme étant « l’homme de la situation » ; celui qui résous tous les problèmes ! Et craignant donc de voir l’autre (adversaire politique) recevoir une quelconque gloire fustige toutes ses actions.
Que pensez-vous de cet état de fait ?
[Celui qui reste courbé ne verra jamais la beauté du soleil! (A force de critiquer autrui, on peut voir ses bonnes œuvres)]

Lire la suite

09/08/2010

DEVELOPPELMENT DURABLE : Ma proposition !

courbe.jpegPour un développement durable, il nous faut établir de manière collégiale (tous les partis réunis) un plan de relèvement à long terme !
Ainsi, tous les partis politiques devraient déléguer des experts de leurs rangs pour établir un Plan de Développement Économique et Social de longue échéance (20 à 30 ans) dans tous les domaines de la vie Socio-économique ivoirienne:
- Éducation
- Santé
- Emploi
- Retraite
- Armée
- Urbanisation
- Reboisement
- Réseau routier
- Politique étrangère
- Café-Cacao
- Agriculture
- Electrification (rurale et urbaine)
- …
 Le plan ainsi élaboré est immuable quelque soit le Président élu (sinon qu’adaptable selon les changements sociaux majeurs constatés), il ne veille qu’a son fonctionnement. Nos lois interdiront alors à toute autorité (PR, Premier ministre…) de passer outre.
 Chaque deux ans (ou un), il est procédé à un ‘‘état des lieux’’ par le comité de suivi chargé l’évolution et l’avancement des choses, et les affectations budgétaires requises sont ainsi effectuées selon les besoins observés.